Newsletter septembre 2016

logo G&T

NEWSLETTER SEPTEMBRE 2016

 

 

Chers confrères, chers amis

Dans cette Newsletter de rentrée, vous trouverez des informations sur :

  • les retours des différentes études autour du Baclofène
  • l’étude SAMBA, portée par le CHRU de Lille, dont l’objectif est d’évaluer lors du sevrage ambulatoire d’alcool, le taux d’hospitalisation des patients, celui de leur reprise précoce d’alcool, de leur reprise de fortes consommations d’alcool, le taux d’effets indésirables…
  • les prochaines Assises de l’Addictologie

Nous continuons l’organisation des Intervisions, et restons à votre disposition si vous souhaitez évoquer lors de l’une d’elle la situation complexe d’un patient…
Nous sommes également à votre disposition pour créér un pôle sur un nouveau territoire

 

Bien confraternellement,

Dr Jean-Paul DUPARCQ, Président

 


Concernant le Baclofène

 

Le 3  septembre a eu lieu à Berlin le congrès international Isbra-Esbra et le 17 septembre a eu lieu à l’Hopital Cochin à Paris une restitution des 4 études présentées à Berlin :

  • L’étude allemande Baclad (faite sur un petit échantillon) et l’étude hollandaise (réalisée à l’hôpital) ne sont pas, selon les organisateurs, exploitables.
  • Les études Baclofène et Alpadir confirment une certaine efficacité du Baclofène, mais pas le miracle attendu.

Le professeur Sicard a mis en avant les 2 avancées essentielles du « phénomène Baclofène » : d’une part, c’est le patient qui détermine la posologie qui lui convient et non  le laboratoire pharmaceutique, d’autre part, les notions de consommation contrôlée et d’indifférence à l’alcool sont désormais à intégrer dans les objectifs du parcours de soin.


Concernant le PASBA (Protocole Ambulatoire de Sevrage de Boissons Alcoolisées)

Le PASBA (Protocole Ambulatoire de Sevrage de Boissons Alcoolisées) a été expérimenté en région jusqu’en 2012. Il proposait aux malades en dépendance physique à l’alcool un sevrage sans hospitalisation, réalisé en ville très généralement au cabinet d’une infirmière spécialement formée

L’expérience du Pasba était concluante mais nécessite une phase de recherche pour être officialisée.

L’étude Samba mise en place par le docteur Rolland a pour objectif de démontrer la non infériorité de l’accompagnement des patients par un infirmier versus un MG, ce qui permettra ensuite une protocolisation de la place de chacun.

Le docteur A. Muyssen (CSAPA Le Pari Lille) est chargé du contact avec les médecins de G et T. N’hésitez pas à vous mettre en contact avec l’association pour connaitre les conditions de recrutement des Médecins Généralistes pour participer à cette étude…


Information importante : Les 11èmes Assises Régionales de l’Addictologie auront lieu le jeudi 15 décembre à Lille sur le thème « femmes et addictions ».

Retenez dès maintenant cette date : G&T 59-62 animera un atelier l’après midi.

Nous vous informerons dès que possible de l’ouverture des inscriptions  (attention : places limitées à réserver obligatoirement sur le site d’Eclat GRAA)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *